Je pense versus je dis, je dis versus je veux... Comment peut-on se pourrir autant la vie ?

Publié le par Christina B.

En amour, c'est la règle du "je pense donc je dis" et "je dis ce que je fais" qui s'applique... Et pas "je ne dis rien et vivement que l'autre devine !".

Non, en amour, il faut être clair !

Depuis des années C. se morfond en attendant P. qui est marié, mais qui ne quitte pas sa femme. Quand je lui demande : "Lui avez-vous demandé seulement s'il compte quitter sa femme ?" la réponse arrive, claire, limpide, comme un tomawak lancé à la vitesse de l'éclair : "ah, non, ce n'est pas à moi de lui demander ça !"

Ah, bon. Alors, c'est à qui ?

V. me dit à quel point elle souffre des absences répétées de son compagnon. Ils ne vivent pas très loin l'un de l'autre mais il la laisse fréquemment sans nouvelles, plusieurs jours, voire plusieurs semaines, sans raison apparente. En parlant je découvre qu'elle souhaiterait vivre en couple, sous le même toit. Je lui demande alors : "Lui en avez-vous parlé ?" Et la réponse me parvient, aussi fascinante que la première. "Il me le dirait s'il en avait envie !"

Oui, c'est sûr, si le sujet était abordé, si V. osait enfin dire que c'est son souhait à elle, sinon... Le monde peut continuer à tourner comme ça.

 

Orgueil ? Modestie mal placée ? Mauvaise estime de soi ? 

Les raisons ne manquent pas. Les filles, en amour, il faut dire, il faut SE dire. Non, le prince charmant ne vous prendra pas la main* si vous ne la tendez pas. L'abnégation est inutile si le retour ne vient pas. C'est dans la nature des hommes aimants de vouloir donner, mais c'est dans la nature profonde de l'homme de prendre... Si vous ne vous définissez pas clairement dans vos désirs devant ces hommes (ou ces femmes, certains hommes aussi attendent, attendent, attendent... Sans dire ce qu'ils aimeraient vivre avec leur bien-aimée) tout ira bien dans le meilleur des mondes. Votre compagnon ne peut être taxé d'égoïsme s'il croit que tout va bien, il ne peut pas être taxé d'insensibilité si vous ne montrez pas vos émotions.

 

Il existe un besoin très fort chez l'homme, le besoin de protéger, et il faut s'en servir.

 

Pour le tester d'abord : montrez vos failles, vos souffrances, il doit s'en émouvoir. Sinon, vous êtes face à un insensible et il faut le savoir.

 

Ensuite, pour structurer la relation. Dites-vous bien que si les hommes ont besoin de nous (et là je vais passer pour une réac mais j'assume) nous aussi avons besoin d'eux. Je m'explique : nous n'avons pas besoin d'eux parce que nous valons moins, mais parce que nous avons d'autres compétences, qui ont autant de valeur que les leurs bien sûr... Donc, si nous jouons aux filles fortes, tellement indépendantes que nous pouvons nous passer d'eux, ils nous traitent comme telles... Et que de souffrance quand ce n'est pas vraiment le cas!

 

Je sais que certaines d'entre vous vont bondir en me lisant : "comment, on s'est battues pour notre indépendance, nos droits..."

Oui, vous avez raison, et socialement beaucoup de choses sont à revoir. Je ne digère pas plus que vous les 30 % d'écart de salaire entre les hommes et les femmes, c'est d'une hypocrisie sans nom. Mais là je vous parle d'amour, de ce qui s'emboite ou pas, de ce qui est nécessaire pour être épanouies.

 

Lorsque vous rêvez de vivre avec une personne, il faut le lui dire. Si vous vous morfondez en attendant qu'il quitte sa compagne (parce que, selon lui, "tout est fini entre eux" même si "ne m'appelle pas elle est très jalouse"...) demandez-lui s'il le fera un jour, et quand. Vous aurez ainsi une idée de ce que vous devrez investir dans la relation en temps et en énergie.

 

La vie est courte, me disait il y a peu une jeune femme qui venait de perdre son père. Ce deuil lui a permis de faire du tri dans sa vie et de se mettre en quête d'un partenaire aux aspirations sinon identiques, proches des siennes. Histoire de pouvoir enfin réaliser ses rêves, faire de sa vie une route parsemée de joie et pas de déceptions.

Je vous envoie toute mon amitié, que l'amour soit sur votre route.

*Cela arrive parfois, mais j'ai des réserves. On tombe parfois sur des personnes qui veulent gérer la relation à leur manière... Qui n'est pas forcément la nôtre ! 

Publié dans témoignage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sirene 16/02/2012 21:11

Toute a fais tu a raison merci pour ce partage bonne soirée bisous evy

Christina B. 17/02/2012 10:00