Quand le temps s'arrête

Publié le par Christina B.

 

Ce soir je vais vous parler d'un phénomène que je déteste, car il se produit qund tout va mal. C'est quand le temps "s'arrête". Je déteste vraiment ça.

Le dernière fois c'était quand je me suis pris un éclat de bois qui a failli me briser le bras. Heureusement, il n'en fut rien ! Mais quelle douleur ! J'ai vraiment failli y laisser un os.

C'est au moment ou le bois a été projeté contre moi que tout sembla s'arrêter, comme si le temps était suspendu, ralenti à l'extrême. Je me souviens du bois qui volait dans les airs et moi qui le voyais arriver, comme attiré par mon avant bras. Pour moi il n'était pas dangereux. C'était une sensation apaisante, de le voir arriver comme cela. J'ai même eu le temps de me dire que ce morceau était comme aimanté, arrivant à la parfaite parallèle de mon avant bras, la partie près de mon coude. 

Le temps a repris son déroulement juste après ou au moment du coup, dans un défilement intense, correspondant à la montée de la douleur, comme une brusque accélération.Ensuite j'ai crié, crié... La douleur était vraiment insupportable.

Je m'en suis sortie avec un bon traumatisme, une grosseur au bras, et deux points rouge espacés qui prouvaient que ma sensation était exacte : le bois, vieux morceau de tasseau, est bien arrivé parallèlement à mon avant bras, sinon il se serait fiché d'un côté ou de l'autre, trouant la peau et sans doute la chair, qui tait juste écorchée légèrement.

C'est pour cela que je n'aime pas ces instants. Une des fois dont je me souvienne est la fois où j'ai failli me noyer. Je revois les images de l'eau quand, au fond, je ne savais pas encore que mes pieds toucheraient le fond et pousseraient suffisamment pour me faire retrouver la surface. Ce bruit d'eau, comme un silence, c'est drôle, je ressens les deux, comme pour le morceau de bois, pas un bruit durant ce temps retardé. 

Pourtant, si je réfléchis bien, les deux fois il ne m'est rien arrivé de grave, alors que c'était possible.

1 ) j'aurais pu (dû ?) me noyer

2 ) j'aurais pu recevoir cet éclat énorme  env. 20 cm dans la tête...

Alors, quelque chose m'a-t-il protégé ? 

Si non, c'est un phénomène qui se produit avant les grandes douleurs ou interprétations de risque de mort par la conscience. Je crois que l'on parle d"'hyperconscience".

Je ne sais pas, mais je suis toujours là pour en parler et c'est l'essentiel!

Christina

Publié dans Moments Importants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Evy 13/07/2011 11:56


Bonjour Christina bienvenue dans la communauté " Dieu créa la femme " voilà un monde que j'aime particulièrement ..car moi aussi j'ai vécu bien des phénomène étrange qui se sont réalisé j'ais
commencé a en parler sur mon blog ..douce journée a bientôt Evy


Christina B. 28/07/2011 12:46



Merci Evy, comme je le dis ailleurs, je suis presque en congés (sauf le soir!) aussi j'irai faire un tour sur ton blog dès que possible. A bientôt!